• Angela Davis : activiste pour les droits civiques, essayiste et ancienne professeure en Californie, elle figura, en 1970, sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI et fut par deux fois candidate à la vice-présidence des États-Unis pour le Parti communiste — qu’elle quitta en 1991)
  • Assa Traoré : éducatrice spécialisée, porte parole d'un important comité de lutte contre les violences policières, auteure d'un ouvrage "La Vérité pour Adama", qui raconte la lutte engagée par sa famille pour la justice suite à la mort de son jeune frère entre les mains de la police française.
  • Florence Aubenas : journaliste et grand reporter ayant couvert le procès d'Outreau, la grève des salariées de l'Ehpad des Opaline de Foucherans, et divers évènements au Rwanda, au Kosovo, en Irak (où elle fut prise en otage), en Syrie ; elle est, entre autres ouvrages, auteure du "Quai de Ouistreham".
  • Agnès Sinaï : journaliste environnementale spécialiste des questions sur la décroissance (Le Monde diplomatique, Actu-environnement), et auteure de divers ouvrages, dont Labo-Planète, avec Catherine Bourgain et Jacques Testart (1001 Nuits, 2011). Elle est co fondatrice de l'Institut Momentum.
  • Michael Löwy : professeur à l'EHESS, Michael Löwy est né au Brésil (1938) et vit à Paris depuis 1969. Entre autres de ses recherches, il défend la notion d'écosocialisme comme "objet pour fournir une alternative de civilisation radicale à ce que Marx appelait « le progrès destructif » du capitalisme."
  • Brian Ashley : est militant anti-apartheid sud-africain, rédacteur de la revue Amandla. Il a été directeur de l’AIDC (Centre d’information et de développement alternatif) et l’un des fondateurs du Front démocratique de gauche (Democratic Left Front).
  • Stéphane Beauverger : journaliste de formation, scénariste pour l’industrie du jeu vidéo et auteur de romans de science-fiction et de bandes dessinées. Depuis 2015, il participe au collectif littéraire Zanzibar, axé sur l’écriture de science-fiction, aux côtés de Alain Damasio.
  • Adeline Baldacchino : écrivaine et poétesse française auteure de Max-Pol Fouchet – Le feu la flamme, une rencontre (Michalon, 2013) et de Celui qui disait non (Fayard, 2018)
  • Edouard Jourdain : enseigne la théorie politique. Il a notamment publié Proudhon contemporain (CNRS Editions, 2018)
  • Hassina Mechaï : journaliste ayant collaboré à divers médias français, britanniques, africains et arabes. Ses domaines de réflexion et d’écriture se focalisent sur le Moyen-Orient, l’Afrique, le softpower et les médias.
  • Ubah Cristina Ali Farah, écrivaine et poétesse née à Vérone d’un père somalien et d’une mère italienne, passe toute son enfance et adolescence à Mogadiscio (Somalie) jusqu’en 1991. Après le déclenchement de la guerre civile, elle s’établit à Pécs (Hongrie), puis retourne dans sa ville natale avant de s’installer à Rome puis Bruxelles. Ses récits et poèmes ont été publiés dans différentes anthologies, revues et journaux.
  • Léonard Perrin est proche de l’écosocialisme, soutien critique du salaire à vie et aspirant à la libération animale.
  • Charles Nogier est un illustrateur basé à Bordeaux.

Collectif Ballast 7

Voici le seul résultat