Né en 1964, Thierry Brun vit en banlieue parisienne après une enfance nomade qui l’a conduit des ports de Calais et Marseille aux dorures des immeubles haussmanniens. Élève curieux mais révolté, il décroche par hold-up un diplôme commercial et se lance dans la vie active en occupant des emplois aussi divers que steward aux Wagons-lits, vendeur de tissus au marché Saint-Pierre ou secrétaire attaché aux passeports d’un importateur russe. Il a aussi été négociateur boursier avant de se tourner dans les années 2000 vers la littérature.

Il est l’auteur de Surhumain, thriller cyberpunk (Plon, « Nuit blanche » 2010), La Ligne de tir (Le Passage, 2012), qui aborde le terrorisme par le roman noir, Les Rapaces (Le Passage, 2016, et Le Livre de Poche, 2017) et Ce qui reste de candeur (Jigal, 2020).

Thierry Brun

Voici le seul résultat