In Blog, Non classé

Le 17 novembre 1970, des membres du Mouvement de libération des femmes font circuler un « communiqué de presse » en réaction aux « États généraux de la femme » organisés par le magazine Elle, et notamment un questionnaire adressé aux femmes par cette publication à cette occasion. Elles lui reprochent de « proposer aux femmes des choix de détail qu’elle leur fait prendre pour des choix essentiels ; quand les choix essentiels ont été pris pour elles et à leur place », notamment en continuant à présenter l’amour, le couple, « l’instinct maternel » ou encore le travail ménager comme indubitablement centraux dans la vie de « la femme ».

Ces femmes rétorquent : « Nous ne laisserons plus personne décider de notre sort, nous le prenons en main », puis proposent un questionnaire alternatif, loin des « Pensez-vous que les femmes conduisent moins bien que les hommes » ou de « Une femme qui trompe son mari commet-elle une faute excusable dans certaines circonstances » du questionnaire original. Voici ce questionnaire alternatif (et hilarant), redécouvert par Bobines féministes et exposé par dans le cadre du CIRFF 2018 à l’université de Nanterre (archives Josy Thibaut) :

 

* Le mariage est-il :

  • la seule façon d’échapper au célibat
  • la seule façon d’échapper au célibat
  • ou la seule façon d’échapper au célibat ?

* Estimez-vous qu’une femme qui partage son oppresseur avec d’autres femmes a le droit d’aller se faire opprimer ailleurs ?

* Pensez-vous que les femmes qui travaillent soixante dix heures par semaine, gratuitement, et dépendent totalement de leur mari, ont le droit de travailler cent-dix heures par semaine pour obtenir la même indépendance économique que leurs maris obtiennent avec quarante heures seulement ?

* Pensez-vous que les annonceurs de « Elle » ont participé à l’élaboration :

  • d’un tiers des questions
  • de la moitié des questions
  • d’un quart des questions

* Pensez-vous qu’après ces États généraux, « Elle » aura accru ses ventes d’espace publicitaire :

  • de 50 %
  • de 100 %
  • de 150 %

* La passivité est-elle :

  • une habitude
  • une maladie
  • une résistance sournoise
  • un abrutissement
  • une mort ?

* Est-ce que le concept créativité féminine = enfant vient :

  • de la Bible
  • de l’éducation
  • de Shakespeare ?

* Une femme qui a subi une hystérectomie peut-elle écrire une symphonie ?

* Quand votre mari vous aide à la maison,

  • condescend-il à vous soulager d’une partie de la tâche qu’il considère comme vôtre ?
  • cherche-t-il à avoir la paix ?
  • cherche-t-il à se mettre à la portée de vos problèmes ?
  • ou à installer un nouveau climat érotique ?

* Pensez-vous que le besoin d’autonomie chez la femme est :

  • une hypertrophie glandulaire
  • un besoin vital
  • une propriété des hommes
  • un signe de frigidité ?

* Pensez-vous que les femmes sont femmes :

  • jusqu’au bout des ongles
  • jusqu’au bout de leurs forces
  • jusqu’à la haine de leurs sœurs
  • jusqu’à la limite de l’imagination des hommes ?

* Une féministe est-elle :

  • schizophrène
  • hystérique
  • paranoïaque
  • homosexuelle
  • ou simplement méchante ?

* Est-ce que les questions concernant la femme et où il n’est pas question de sexe sont :

  • intellectuelles
  • superflues
  • mystiques
  • frivoles
  • gauchistes ?

* Est-ce qu’une femme qui n’est pas tout à fait une femme c’est comme :

  • un noir qui n’est pas tout à fait un boy
  • un juif qui n’est pas tout à fait sale
  • un Vietnamien qui n’est pas tout à fait mort ?

* Est-ce que l’intelligence chez une femme est :

  • un exploit individuel
  • un passage à la masculinité
  • est-ce qu’elle se manifeste aux dépends des autres femmes
  • est-elle différente qualitativement de celle des hommes ?

* En ce cas quel est le critère qualitatif ?

* Est-ce que vous pensez qu’il faut avoir nécessairement le génie d’une femme :

  • pour être le garde-fou d’un homme
  • pour recoudre un bouton
  • curer une casserole
  • laver une couche ?

* Vous maquillez-vous :

  • par horreur de vous-même
  • pour tâcher de ressembler un peu moins à vous-mêmes et un peu plus à ce qu’on attend de vous ?

* Considérez-vous le mariage comme la seule façon de trouver une identité ?

* Quand un homme parle à une femme, doit-il s’adresser :

  • à ses seins et à ses jambes
  • à son cul et à ses seins
  • à son cul seulement ?

* À votre avis, le mot con a-t-il une signification ou deux ?

* La consommation est-elle :

  • une vocation
  • une consolation
  • l’opium du peuple ?