Ce prochain amour

Auteur/trice(s):Nora Benalia

17,00

Une histoire d’amour et de colère.

  • Date de parution: 6 janvier 2022
  • Dimensions: 12 x 20 cm
  • Format: Le livre est aussi disponible en version numérique via l'onglet dédié ci-dessous
  • ISBN: 978-2-38257-013-5
  • Nombre de pages: 208

Le Livre

C’est tout petit, une paire de couilles. Ça tient dans une main.
Quand on les attrape, on fait rouler les deux petites sphères entre les doigts et ça déstresse, comme les boules chinoises qui font un bruit métallique. C’est plus ou moins mou et ça donne l’impression de tenir une bombe. Déjà parce qu’on maîtrise la pression : on peut les caresser, les serrer ou les broyer. Mais ce n’est pas tant ce qu’on peut faire avec qui est explosif. Ce petit sac tout doux et tout fragile porte en lui toute la masculinité du monde. Un homme audacieux, il a des couilles.
C’est quand même curieux : tout le courage de l’homme est dissimulé à un endroit qu’un simple coup de genou peut réduire à néant.

Une femme se laisse convaincre de renoncer à son métier, fait des enfants, les élève seule, survit à une multitude de violences quotidiennes et ordinaires et s’entend de surcroît répéter à tout bout de champ que le courage est un truc de bonhomme. Qui parviendrait à rester calme dans ces conditions ? Certainement pas Nora Benalia, dont « Ce prochain amour » est le premier roman publié.

Auteur/trice(s)

Nora Benalia

© Sohan Candat

Nora Benalia est née en banlieue parisienne en 1968, d’une mère belge, féministe et communiste et d’un père algérien, gaulliste parce que de Gaulle lui avait permis d’échapper à son destin à travers les forces françaises libres. De son père, elle ne sait pas grand chose: les hommes ne parlent pas et les livres d’Histoire ne racontent pas l’histoire des indigènes des colonies. De sa mère, elle sait tout car elle est issue d’une lignée de femmes fortes, qui prennent des risques, essentiellement celui d’aimer et celui de parler, qui perdent parfois tout et se relèvent quitte à en mourir. Comme les griots d’Afrique, les femmes occidentales ont une tradition de transmission orale, puisque l’écrit ne leur était pas accessible.

En savoir plus

La femme qui parle dans ce livre n’a rien vécu de grave. Elle a juste renoncé au métier auquel elle s’était formée parce qu’on lui a mis dans le crâne qu’elle devait avant tout devenir mère. Juste élevé trois enfants entièrement seule. Juste été menacée de mort par leur père parce qu’il la jugeait trop libre. Pas de quoi se plaindre, donc. Juste de quoi être férocement en rage.
C’est cette rage ordinaire, sans doute commune à toutes les femmes, que décrit « Ce prochain amour ». La rage qu’inspire l’arnaque selon laquelle les hommes détiendraient le monopole du courage alors que ce sont les femmes qui font tourner le monde. La rage que donne le constat répété que l’empathie est un mot absent du vocabulaire des uns tandis que l’égoïsme est formellement interdit aux autres. La rage qu’on peut ressentir en s’entendant dire depuis l’enfance que « les filles, c’est trop nul », puis en empilant les injustices, les déceptions et les blessures à mesure que les années passent.
La narratrice de ce livre refuse d’être une Mère courage, une Putain respectueuse ou une Vierge sainte. Les figures qui l’inspirent sont plutôt à chercher du côté de la Liberté guidant le peuple, de Phèdre ou de cette infirmière qui jetait des pierres sur les CRS l’été dernier. Car une chose est sûre : s’il y a un salut, il est dans l’humanité qui continue d’être embusquée chez certaines (et certains) d’entre nous. Même et surtout chez celles et ceux qui éprouvent de la rage.

Presse

Livres hebdo, décembre 2021

@elfe_lecteur, 27/12/2021

Slate, 18/01/2022

Untitled Mag, 24/01/2022

La cause littéraire, 28/01/2022

Prestaplume, 31/01/2022

L’OURS, 06/02/2022

1001 Héroïnes, 15/02/2022

L’empaillé, printemps 2022

Culture Hebdo, 04/05/22

Terrafemina, 22/07/2022

Rencontres

Il n’y a pas d’évènement à venir.

Événements passés

Il n’y a pas d’évènement passé.

Livre numérique

Le livre est disponible en version numérique sur le site Les Libraires