Je veux me battre partout où il y a de la vie

19,00

  • Date de parution: 18 février 2021
  • Dimensions: 12 x 20 cm
  • Format: Le livre existe aussi en version numérique
  • Nombre de pages: 252
  • ISBN: 978-2-490579-48-8

Commander sur Leslibraires.fr

Le Livre

En stratège, Clara Zetkin a ouvert la voie vers un monde délivré du suprémacisme masculin. Loin d’être une observatrice impartiale, c’était une militante très engagée ; une vraie pionnière.
Angela Davis

En plus d’être féministe, celle qui a inventé la Journée internationale des femmes, célébrée tous les 8mars, était aussi révolutionnaire, pacifiste et antifasciste, députée pendant treize ans et amie fidèle de Rosa Luxemburg. Ce livre, coordonné et introduit par la journaliste Florence Hervé, rassemble des lettres, des discours et des textes théoriques, une biographie et des portraits par différents auteurs de celle qui voulait se battre « partout où il y a de la vie».

Textes initialement publiés dans l’ouvrage Batailles pour les femmes, édité par Gilbert Badia (Éditions sociales, 1980), traduits de l’allemand par Gilbert Badia, Régine Mathieu et Jean-Philippe Mathieu et entièrement révisés par Marie Hermann.
Textes inédits en français traduits par Marie Hermann.

Illustration de couverture originale de Maya Mihindou.

Auteur/trice(s)

Clara Zetkin

Clara Zetkin (1857-1933), fidèle amie de Rosa Luxemburg, avec qui elle a fondé la Ligue spartakiste, l'ancêtre du Parti communiste d'Allemagne (KPD), a été députée de 1920 à 1933, poste qu'elle n'a quitté qu'après avoir tenu un vibrant discours contre le nazisme devant un parterre de croix gammées. Elle est morte quelques semaines plus tard en exil à Moscou, non sans s'être opposée à Staline. Fervente défenseure de l'accès des femmes au marché du travail, gage d'indépendance économique et d'entrée dans la danse de la lutte des classes, ennemie du "féminisme bourgeois" dont elle estimait qu'il ne partageait pas les priorités des travailleuses, elle a également dirigé le journal <em>Die Gleichheit</em> (<em>l'Égalité</em>), un outil d'éducation populaire des femmes ouvrières, pendant vingt-cinq ans. En 1910, après les manifestations d’ouvrières des États-Unis en 1908 et en 1909, elle propose d’organiser une Journée internationale des femmes, annuelle, en faveur du droit de vote, de l'égalité entre les sexes et du socialisme. La première a été organisée le 19 mars 1911 ; elle a ensuite été fixée le 8 mars. Puis, son opposition pacifiste à la Première guerre mondiale l'a conduite à passer quelque temps en prison. Proche d'Alexandra Kollontaï, elle a également contribué à la création de l'Internationale socialiste des femmes et a participé, en décembre 1920, au congrès de Tours, où elle a joué un rôle décisif dans la fondation du futur PCF.

Pour en savoir plus

Table des matières

Avant-propos, Florence Hervé
I. Éléments biographiques, Florence Hervé
Les années parisiennes
Indépendance financière
Organiser les travailleuses
L’amour, l’amitié, la sexualité
L’école
Hautes responsabilités
La guerre à la guerre
La révolution allemande
Le fascisme
Femmes musulmanes, femmes prolétaires
Libre penseuse
Le nazisme
« Je veux me battre partout où il y a de la vie »
II. Textes de Clara Zetkin
« Un nom est devenu le symbole éternel… » : Louise Michel d’après ses mémoires (1886)
Pour la libération des femmes !
La question des travailleuses et des femmes aujourd’hui
(1889)
Travail féminin et organisation syndicale (1893)
L’étudiant et la femme (1899)
Le problème de l’école (1904)
Résolution sur la Journée internationale des femmes (1910) 99
Lettre à Heleen Ankersmit (1913)
Lettre à Alexandra Kollontaï (1914)
Déclaration sur la guerre (1914)
Lettre à Ines Armand (1915)
Femmes du peuple travailleur! (1915)
Lettre à Marie Geck (1915)
Lettre à Franz Mehring (1917)
Lettre à Rosa Luxemburg (1919)
Lettre à Mathilde Jacob (1919)
Allocution au congrès de Tours (1920)
La lutte contre le fascisme (1923)
Au club des femmes musulmanes (1926)
Lettre à Nikolaï Boukharine (1927)
Flora Tristan (1928)
Lettre à Rosa Grimm (1928)
Lettre à Ossip Piatnizki (1930)
Lettre à Maxim et Mila (1930)
Lettre à Wilhelm Pieck (1932)
Sauvez les garçons de Scottsboro ! (1932)
Lettre à Maria Reese (1932)
À bas le fascisme ! (1932)
III. Textes sur Clara Zetkin
Lettre de Rosa Luxemburg à Clara Zetkin (1917)
Lettre de Rosa Luxemburg à Clara Zetkin (1918)
Clara Zetkin par Henri Barbusse (1928)
Clara Zetkin par Louis Aragon (1934)
Clara Zetkin par Gilbert Badia (1980)
Clara Zetkin par Angela Davis (2015)
Repères biographiques
Bibliographie indicative

Presse

Ballast, 17/02/2021

Maze, 23/02/2021

Diacritik, 04/03/2021

Kobo, 04/03/2021

Neon Mag, 05/03/2021

TV5 monde, 07/03/2021

En attendant Nadeau, 08/03/2021

France info, 08/03/2021

Blog L’insoumis du bout du monde, 08/03/2021

RTL girls, 08/03/2021

Blog Mediapart de Christophe Patillon, 08/03/2021

Madmoizelle, 08/03/2021

Terra femina, 08/03/2021

CQFD, 08/03/2021

Les Missives, 08/03/2021

Podcast Héroïnes, 08/03/2021

Libération, 08/03/2021

Ouest France, 08/03/2021

Neon Mag, 08/03/2021

La Rotative, 08/03/2021

La Déferlante, 08/03/2021

Le Monde, 18/03/2021

Contretemps, 27/04/2021

Télérama, 30/04/2021

Blog Dissidences, 02/05/2021

Libertaire Orde, 30/05/2021

Français du monde, 08/03/2022

Rencontres

Il n’y a pas d’évènement à venir.

Événements passés

Jeudi 12 mai de 17 à 19 heures, Louise Morel vous propose un atelier d’écriture sur la thématique « Changer ». Réservation nécessaire : abdd@librairieaubonheurdesdames.com ou 05 62 72 19 69. Rendez-vous à la librairie Au Bonheur Des Dames, 5 rue Ninau à Toulouse !

Le 29 avril à 18 h, Magali Della Sudda sera à Marseille pour une rencontre autour de son livre « Les nouvelles femmes de droite ». Rendez-vous à 18 h à la bibliothèque de l’Alcazar : 58, cours Belsunce 13001 Marseille !

Le 14 avril à 19 h, Elvire Duvelle-Charles sera à Marseille pour une rencontre autour de son livre « Féminisme et réseaux sociaux ». Rendez-vous à 19 h à la librairie L’Hydre aux mille têtes : 96, rue Saint-Savournin 13001 Marseille !

Le 13 avril à 19 heures, Magali Della Sudda sera à Toulouse pour une rencontre autour de son livre « Les nouvelles femmes de droite ». Rendez-vous à 19 heures à la librairie Terra Nova : 18, rue Gambetta 31000 Toulouse !

Le 13 avril à 18 h, Elvire Duvelle-Charles sera à Marseille pour une rencontre autour de son livre « Féminisme et réseaux sociaux ». Rendez-vous à 18 h à la bibliothèque de l’Alcazar : 58, cours Belsunce 13001 Marseille !

Le 12 avril à 19 h, Elvire Duvelle-Charles sera à Arles pour une rencontre autour de son livre « Féminisme et réseaux sociaux ». Rendez-vous à 19 h à la librairie Les Grandes Largeurs: 11, rue Reattu 13200 Arles !

Le 2 avril à 15 h, Nina Almberg sera à Marseille pour une rencontre autour de son livre « La dernière amazone ». Rendez-vous à 15 h à la bibliothèque Saint André : 6, boulevard Jean Salducci 13006 Marseille !

Le 1er avril à 17 h 30, Nina Almberg sera à Villeneuve-Loubet (06) pour une rencontre autour de son livre « La dernière amazone ». Rendez-vous à 17 h 30 à la médiathèque Jean d’Ormesson : 30, allée Simone Veil 06270 Villeneuve-Loubet !

Le 30 mars à 18 h 30, Tassadit Imache sera à Port-de-Bouc (13) pour une rencontre autour de son livre « Fini d’écrire ! ». Rendez-vous à 18 h 30 à la Médiathèque Boris Vian : rue de Turenne 13110 Port-de-Bouc !

Le 25 mars à 18 h, Elvire Duvelle-Charles sera à Paris pour une rencontre autour de son livre « Féminisme et réseaux sociaux ». Rendez-vous à 18 h à la librairie Un livre et une tasse de thé : 35, rue René Boulanger 75010 Paris !