Le parti des communistes

24,50

  • Date de parution: 8 octobre 2020
  • Dimensions: 12 x 20 cm
  • ISBN: 978-2-490579-59-4
  • Format: Le livre existe aussi en version numérique
  • Nombre de pages: 720

Le Livre

Les significations attribuées au mot « communiste » sont plus diverses que jamais. Il renvoie à une histoire tragique pour les peuples et les communistes eux-mêmes, et est même associé, dans le cas de la Chine, à un acteur central de la mondialisation capitaliste. Mais il reste aussi, pour beaucoup de celles et ceux qui le revendiquent, lié à l’idée d’une alternative au capitalisme, visant à l’égalité sociale et à l’instauration d’un pouvoir politique effectivement exercé par le plus grand
nombre, non monopolisé par les élites sociales.

Au-delà de ceux qui l’ont pensé ou dirigé et dont on a retenu les noms, le Parti communiste français est aussi le fruit de l’engagement de nombreux syndicalistes, militants associatifs, femmes se revendiquant ou non du féminisme ou encore travailleurs immigrés investis dans les luttes anticoloniales. Cette histoire, qui commence au congrès de Tours en 1920 et traverse un siècle en France, est aussi la leur. Retraçant d’immenses espoirs et de profonds découragements, Julian Mischi, sociologue et politiste, qui a notamment publié Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF (PUR, 2010) et Le Communisme désarmé. Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970 (Agone, 2014), relate ici une tentative unique de rendre justice aux classes populaires.

Auteur/trice(s)

Julian Mischi

Né en 1974, Julian Mischi est sociologue et politiste, chercheur à l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) à Dijon. Il a notamment publié Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF (PUR, 2010) et Le Communisme désarmé. Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970 (Éditions Agone, 2014).

En savoir plus

Cette histoire du Parti communiste français, qui commence au congrès de Tours en 1920 bien qu’elle remonte aux racines de la révolution russe de 1917, se veut une histoire « totale » qui ne raconte pas que les dirigeants officiels, les penseurs et les grands événements, mais aussi celles et ceux, plus invisibles, qui ont cru à l’utopie communiste et œuvré à son avènement. À travers l’histoire du Parti, ce livre balaie un siècle entier de l’histoire de France, des deux guerres mondiales au repli des années 1980 et à l’alliance menant au Frond de gauche, en passant par le Front populaire, la Libération, la Guerre froide, les espoirs portés par les années 1960-1970 à travers l’union de la gauche… Il s’intéresse aussi au pouvoir centralisé à Moscou, à l’échec de la construction d’un parti véritablement démocratique, à la volonté plus réalisée qu’ailleurs de promouvoir des ouvriers, des femmes ou des travailleurs immigrés, aux croisements avec les luttes et les mouvements sociaux de l’époque, comme le féminisme radical ou les luttes anticoloniales, aux espoirs et aux désillusions de ceux qui ont croisé son chemin.

Entre la représentation politique des classes populaires et l’articulation entre le local et l’international dans l’organisation d’un mouvement d’émancipation, Le Parti des communistes pose des questions aussi centrales qu’actuelles.

Commander

Commander le livre papier sur leslibraires.fr :

 

Commander le livre en version numérique via la vitrine Eden :

Presse

Blog de Grégoire de Tours, 23/9/2020

L’Humanité, 1/10/2020

La Rotative, 17/10/2020

L’humanité, 12/11/2020

TV5 Monde, 18/11/2020

Le vent se lève, 21/11/2020

Lectures, 24/11/2020